La plume est à vous: Pourquoi j’ai choisi SONKO? ( Un internaute sur facebook )

La plume est à vous: Pourquoi j’ai choisi SONKO? ( Un internaute sur facebook )

Ousmane SONKO n’est pas un messie, il n’est certainement pas un homme providentiel. Mais, il présente l’avantage de sortir du lot des politiciens classiques adeptes du reniement, des prébendes, des deals et des protocoles ( protocole de Doha, protocole de Reubeuss).

Son parcours professionnel et politique prouvent à souhait que c’est un homme de principe, de foi et de vertu.C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je dis souvent à mes amis et collègues que je regrette d’avoir voté pour Macky, mais je ne regrette pas Wade et je ne voterai jamais non plus ni pour Idy, ni pour Karim, ni pour Khalifa.

D’autre part (et c’est la raison la plus importante), jamais dans l’histoire politique de ce pays un candidat à la présidence n’a pris les engagements suivants:

– supprimer les fonds politiques alloués aux chefs de l’Etat (8milliards soit 785 millions/mois).

-quitter, avec son ministre de la justice, le Conseil Supérieur de la Magistrature.

– supprimer le mode de scrutin de l’élection législative, le fameux Raw Gaddou.

– pourvoir, par appel à candidature et à l’examen d’un jury indépendant, les postes de certaines sociétés (Port, Coud, poste etc.).

D’autres engagements longtemps avancés et jamais rendus effectifs( par Diouf, Wade et Macky) figurent dans son programme :

– réduire l’hyper-présidentialisme d’un chef d’État qui nommé à tous les emplois civils et militaires.

-supprimer les institutions budgétivores ainsi que la taille (aujourd’hui élastique et pléthorique) du gouvernement.

– appliquer la préférence nationale dans l’attribution des marchés publics, protéger nos sociétés nationales et nos capitaines d’industrie de l’impérialisme économique.
Etc.

Certains sceptiques me diront que ce ne sont que des promesses. Mais le profil de l’homme SONKO et son parcours me confortent dans la conviction qu’il est de bonne foi., d’autant plus qu’il a pour référence, non pas Mao ou Carl Max, mais un Sénégalais sincère, un homme politique visionnaire : Mamadou DIA.

Pour toutes ces raisons évidentes et tant d’autres et toutes aussi louables, je voterai et ferai voter Ousmane SONKO.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *