Coups et blessures volontaires: Elle tranche la joue de sa tante avec une lame et …

Coups et blessures volontaires: Elle tranche la joue de sa tante avec une lame et …

Diariétou Sèye a écopé d’un mois de prison assorti du sursis, après avoir tranché la joue gauche de sa tante avec une lame de rasoir, lors d’une bagarre à Hann plage, rapporte « Les Echos ».  

 Le procès a eu lieu vendredi au tribunal d’instance de flagrants délits de Dakar. Coiffeuse et mère de deux enfants, Diariétou Sèye a tranché la joue de sa tante avec une lame de rasoir, à la suite d’une dispute familiale. 

En fait, depuis près de 10 ans, la victime Fatou Ngom vivait avec ses enfants dans la maison du père de Diariétou Sèye, qui vit en France. A son arrivée cette année pour la fête de Tabaski, le vieux demande à l’occupante de libérer la maison. 

Le problème commence à s’installer dans la famille. Fatou Ngom s’est querellée avec sa grande-sœur qui se trouve être la sœur de Diariétou Sèye. Elle s’en est mêlée et s’est battue avec Fatou Ngom. 

Tout était rentré dans l’ordre lorsqu’on les a séparées. Mais Diariétou Sèye qui avait toujours la haine a surpris sa tante au lendemain de la bagarre et a tranché sa joue avec une lame de rasoir. 

Fatou Ngom a eu une incapacité de travail de 14 jours. Le tribunal a condamné Diariétou Sèye à un mois de prison assorti du sursis, bien que la victime lui a pardonné.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *